Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contact

Mairie Scorbé Clairvaux 
Les voix du Lencloîtrais
Chœur Clara Vallis
2 place de la mairie
86140 SCORBÉ CLAIRVAUX
contact2

 

Chef de chœur
Stéphanie D.

webmaster

 
assoc. loi 1901

Rechercher

25 juillet 2008 5 25 /07 /juillet /2008 20:32

Lors des répétitions, nombreuses discussions viennent du fait de "où on en est, pis après on va où…", les partitions musicales étant régies par certaines règles pas toujours évidentes.
Alors un point peut peut-être être utile avec toujours l'incertitude de l'étendue incomplète de mes connaissances !!! S'il y a des erreurs ou des manques, n'hésitez pas à me contacter, c'est avec plaisir que je corrigerai l'article.
 

Donc, les reprises dans la lecture des partitions.


Elles existent sous différentes formes que je vais tenter de préciser en allant de la plus courante à la moins… mais qu'on trouve quand même.


1°) reprise simple, la double barres avec les 2 points : Quand, dans la partition on rencontre ce signe , il faut "rebondir" dessus et parcourir rapidement la partition en arrière jusqu'à rencontrer celui-ci  : c'est là qu'il faut reprendre.
Si ce signe  ne se trouve pas, c'est une reprise depuis le début.
Sauf indication contraire, la reprise ne se fait qu'une seule fois.
Sont compris dans les indications contraires, les différentes couplets d'une chanson. On comprendrait mal effectivement que seules les 2 premiers soient chantés et pas les autres.

 

exemple :

 ou avec ,

 


2°) reprise avec fin différente, la double barres avec 2 points +  et  au dessus de la portée. Le cheminement est presque le même qu'au 1°) si ce n'est qu'à la fin de la reprise, on ne lit pas ce qu'il y a sous le  et on va après la double barre où il y a normalement le . C''est ce qu'il faut chanter pour clore la reprise.

 

exemple :
 


3°) la coda ou (la fin) cela n'a rien à voir avec une cible !!!. Lorsqu'il faut reprendre plusieurs fois les mêmes portées, il arrive nécessairement un moment ou il va quand même falloir le terminer ce morceau… On trouve alors au dessus de la portée ce signe al qui indique que, pour conclure le morceau, on laisse tomber ce qu'il y a après et on va directement à la coda ..

 

exemple :


4°) reprise à un endroit donné : peut-être le plus simple mais comme on ne le rencontre pas souvent cela semble tout de suite plus compliqué. Quand au-dessus de la portée, on rencontre ce signe al, il faut laisser tomber ce qu'il y a après pour rechercher là où on trouve ce signe  pour continuer le chant… simple non ?

 

exemple :



5°) FIN ou FINE : c'est là que se termine le morceau quand toutes les reprises on été faites

 

exemple :


Chaque reprise prise individuellement est finalement simple mais il est vrai que assez souvent, toutes sont mélangées pour créer un cheminement vite difficile à suivre. D'où l'intérêt de "lire" la partition avant de chanter pour savoir quand chanter quoi.

 


Je prendrai comme exemple de "mélange "le "oh happy day" travaillé dernièrement où on rencontre 4 situations énoncées au dessus. 
    


On détaille ??? cela nous donne, reprises par reprises :
pour commencer, c'est simple jusqu'à rencontrer  après le rose qui nous renvoie au bleu avec  qui "stoppe" le retour et indique le début de la reprise du chant

on reprend donc en faisant attention à la fin à ne pas lire ce qu'il y a sous  le (rose) et aller ce qu'il y a sous le (bleu clair) puis on continue jusqu'à rencontrer à nouveau  à la fin du vert foncé qui fait retourner au début du rouge (par )

donc, reprise au rouge  et à la fin, on saute vert foncé car il y a le , et on va au vert clair marqué par le . Là le signe al renvoie au début du violet marqué par .

quand on a chanté le dernier couplet, avant de conclure, à la fin du violet, on rencontre le signe al annonçant qu'il faut aller à la fin du morceau. C'est le signe  qui marque le début de la fin à chanter (ici, il  faut chanter le jaune)

SIMPLE NON...
Bon jeu de piste pour les prochains morceaux !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Quercy913 23/02/2010 11:10


Moi je trouve qu'au contraire, l'explication est très bien détaillée pour qu'un non averti de solfège s'y retrouve pour comprendre !
J'ai eu l'habitude de suivre avant d'en créer des gammes d'usinage, là c'est pareil. Encore faut-il connaître la signification des symboles. Et je trouve que les explications sont compréhensibles.


Steff 01/08/2008 09:52

mais si reviens... quand c'est trop compliqué, tu mets en place le plan B. "j-attends-avant-de-commencer-à-chanter-que-les autres-soient-déjà-partis". Comme avant quoi !;-) Have a nice holidays

Evelyne 31/07/2008 23:00

Bon ben moi avant j'y arrivais à peu près, mais alors là ! J'y perds mon latin ou plutôt mon solfège ... Je sais pas si je vais revenir à la rentrée s'il y faut se prendre le chou comme ça ... Bon allez bonnes vacances à tous !